Musique

« Il y a beaucoup de musique dans mes œuvres »

« Dans le geste et le mouvement, il existe d’abord une musique. J’ai commencé, très jeune, des cours de violon mais on m’a éloigné assez vite de l’apprentissage de cet instrument, et depuis je n’ai cessé de glisser dans chacune de mes œuvres un rythme ou d’imprimer une certaine musicalité aux formes.

La chaleur de tonalité du bronze permet d’ailleurs d’accentuer cet effet. Les gens qui aiment mes œuvres m’ont toujours dit qu’ils étaient sensibles à cet effet mélodique qui donne une âme à l’aspect rigide et concret de la matière…

Vous pourrez voir La Virtuose, Flûte et Luth, Un Verre d’Eau, Le Journal de la musique, mais il est vrai que beaucoup d’autres, sans rapport direct avec la musique, traduisent cette même impression. »